De Longue Clairy Ski Moncler Femme veste Doudoune moncler Moncler UqfzI De Longue Clairy Ski Moncler Femme veste Doudoune moncler Moncler UqfzI
fermer
Accueil Mes livres Ajouter des livres
Découvrir
Livres Auteurs Lecteurs Critiques Vêtements New Zalando Dès Sur Femme En Commandez Ligne Look Maintenant PrxPv5qw Listes Quiz Groupes Questions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec
Images 2019 Meilleures 48 Chemises Tableau Dentelle Du En pOSqTqBw
Petite 10 Plume doudoune doudoune Moncler Ans Doudoune Fille anwCqO0UUz

De Longue Clairy Ski Moncler Femme veste Doudoune moncler Moncler UqfzI

ISBN : 2848654430
Éditeur : Sarbacane (05/03/2011)

Note moyenne : 2.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
"Je m'appelle Diego. J'ai 12 ans. Je vis dans la rue. Et je t'emmerde."

Ça, c'est signé Diego, un petit dealer qui bosse dans les faubourgs de La Faute.
Dans les faubourgs de La Faute, un super-héros au masque de catcheur dézingue les méchants comme tu débiterais du petit bois.
Dans les faubourgs de La Faute, Orson et Rita fêtent "Le Mariage du Siècle", alias l'alliance de la haute finance et de la grande mafia.
Dans les faubourgs... >

Acheter ce livre sur

Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Mango Fourrure Manteau Synthétique Iwtx52 Cognac wPwxaqz
Mode New De Robe Et Fitness Vetement Look Soirée 0qqRxwP
  23 octobre 2014
Moncler moncler Longue Ski Clairy Moncler De veste Femme Doudoune
★★★★★
★★★★★
★★★★★
Cet ovni est assez difficile à résumer (et ce serait dommage de vous gâcher toutes les bonnes surprises du livre), mais je vais tout de même tenter de vous faire un « pitcheuh », comme dirait l'auteur. Rolland Auda met en scène une galerie de personnages :
Diego, le gamin des rues qui parle le Ouinche (mélange d'occitan, verlan, anglais, et d'autres encore!) et qui t'emmerde ;
Orson et Rita, les héritiers des puissants de la ville, qui se prennent pour Bonnie and Clyde ;
Dédé la Françouille, journaliste gouailleur, toujours accompagné d'un hérisson de compagnie ;
Le Dévastateur, qui rend la justice divine affublé d'un masque de catcheur ;
Anémia, féline jusqu'au bout des ongles
… et bien d'autres encore !
Pour les réunir, deux évènements centraux : le mariage méga-médiatique d'Orson et Rita, et une enquête sur des meurtres en série frappant les gamins des rues.
Rolland Auda tisse sa toile, et maîtrise impeccablement la narration de son histoire. Suspense, surprises, action, tout s'enchaîne avec naturel. Rolland Auda n'est plus seulement un auteur avec ce roman, mais un metteur en scène : son écriture évocatrice permet au lecteur de visualiser l'action, et il maintient une tension dramatique tout au long du roman (difficile de le lâcher !). Il joue avec des références cinématographiques, musicales, religieuses, philosophiques…mais également avec la mise en page de son roman, glissant ça et là quelques planches de bandes dessinées, enregistrements sonores, notes gribouillées sur un calepin de journaliste, et même un petit atelier d'écriture !
Petit bémol, le Ouinche parlé par les enfants des rues peut décourager le lecteur qui piétine sur les mots (mais en vérité, on s'y habitue assez vite !). Et enfin, de manière toute personnelle, j'admets ne pas avoir suffisamment de culture cinématographique pour apprécier pleinement les trouvailles de l'auteur, et il peut être assez frustrant de passer à côté. Néanmoins, « le Dévastateur » est un roman à lire, pour son audace, son punch, son suspense, et toutes sortes d'autres ingrédients. Ouvrez grand les mirettes, la séance commence !
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
  J’apprécie          4
Naf Coup Gueule De Jamais Plus T78q7n1wE
Bons Mode Bons Plans Plans FaWwTFrqz   09 juillet 2012
★★★★★
★★★★★
★★★★★
Tu ouvres le livre et dès la première page tu te prends une violente claque. Pas même le temps de dire « ouf » que tu te retrouves nez à nez avec Diego, 12 ans, à la rue et surtout « qui t'emmerde ». J'ai ouvert ce livre en étant un peu énervée et je dois dire que j'ai souri en lisant les paroles de Diego. Ce gamin m'a tout de suite plu. Entouré d'une joyeuse bande d'arnaqueurs qui parlent le « ouinche », un langage dont vous n'avez jamais entendu parler et auquel vous devrez vous habituer. Bizarrement, ça m'a fait tout de suite penser à Orange mécanique et à ces mots glissés par-ci par-là que nous n'avons jamais entendus, qui ne veulent rien dire et que pourtant, nous comprenons. le décor de ce roman, c'est chez nous, d'ici quelques années. Un monde presque semblable aux descriptions post-apocalyptiques que vous allez découvrir sous le point de vue de différents narrateurs. Un monde qui nous semble familier mais qui pourtant n'existe pas.
Outre ce coup de coeur pour les personnages (vous l'aurez compris), il est temps de vous parler de l'intrigue rythmée et qui ne s'essouffle pas au bout de deux pages (Dieu merci !). Dans un monde post-apocalyptique, vous vous imaginez bien que rien ne va. Rien ne se déroule normalement et que la corruption bat son plein. Alors si je vous parler de trafic d'organes, de meurtres, de prise de pouvoir, vous n'êtes pas surpris, pas vrai ? Au sein de ce joyeux bordel, vous avez Julius. Une sorte de catcheur intitulé le Dévastateur qui a pour objectif de remettre un peu d'Ordre dans ce monde. Grosse mission pour un mec habillé de la sorte ! Une mission importante qui va causer de nombreux rebondissements dans le quotidien des différents personnages (tous habilement construits par l'auteur). de la bagarre, un peu de sang, un peu de viscères étalés sur le bitume, des insultes tordues … et vous voilà accroché à votre livre alors qu'il est déjà trois heures du matin. Bien joué ! Demain, tu vas devoir te lever tôt … ou plutôt dans quatre heures ! C'est ce qui m'est arrivé, malheureusement ou heureusement. C'est à voir selon le point de vue. J'avais simplement envie d'en savoir davantage, d'en avoir plus. En réalité, le « ouinche », on devient rapidement accro et on finit presque par le parler.
Je recommande ce livre à un public averti : certaines âmes sensibles pourraient être choquées par certains passages que j'ai personnellement a-do-ré ! du rebondissement, une plume talentueuse, une narration qui se calque au rythme du roman à la perfection, un langage auquel on devient rapidement accro.

Lien : http://leslescturesdespleenl..
  J’apprécie          2
  29 mars 2013
★★★★★
★★★★★
★★★★★
Quel jeu jubilatoire!
Et oui, mes p'tites dames, monsieur Rolland Auda fait joujou dans son bouquin (et nous aussi on s'éclate)... avec la langue! Et il faut avouer qu'il joue divinement bien. Il la triture dans tous les sens, et moi, j'adore!
Quand on associe l'histoire rocambolesque d'un tueur à gage masqué façon catcheur (et qui ne part jamais à la gué-guerre sans ses textes saints) à une langue inconnue appelée "le ouinche" (et que je pourrais qualifier de langue argotico-anglo-franco-espagnol, rien que ça!) on ne peut s'attendre qu'à un coktail détonnant.
Et, en effet, ça décoiffe... sacrément!
Je me suis très vite familiarisée au "ouinche", jusqu'à avoir ma p'tite préférence pour les chapitres qui y étaient consacrés (vous comprenez, c'est une langue trèèèès imagée... et moi, ça me parle!)
Dans le dévastateur, on suit tout un tas de personnages déjantés, dans un univers inconnu (légèrement futuriste).
Chacun des chapitres est consacré à des personnages différents, qui semblent évoluer dans des univers totalement opposés, voire carrément incompatibles. On suit successivement un jeune garçon des rues (qui parle le ouinche, et qui t'emmerde), un couple d'amoureux trèèès particulier, le Dévastateur, et Dédé la françouille (mon personnage coup de coeur... hilarant!)
Bref, je ne dévoilerai rien de l'intrigue (mais il va de soi que tueur à gage dit... diner aux chandelles, copulation romantique, et vampires qui brillent au soleil... c'est une évidence!)
Mais, si tu aimes les livres jubilatoires, déjantés à souhait (décidemment la marque de fabrique de la collection Exprim de Sarbacane), si tu veux apprendre à parler ouinche (un point très positif dans le cv), bref, si tu veux t'éclater, n'hésite pas... qu'est-ce que t'attends? T'es encore là? Foutu Tovariche!
Lien : http://arale-books.over-blog..
  J’apprécie          0
  18 novembre 2011
★★★★★
★★★★★
★★★★★
Si même Télérama aime... Alors
""""ROMAN JEUNESSE
Voici un joli pied de nez à tous les gardiens du temple, conservateurs des poids et mesures, metteurs en cases de l'identité nationale et académiciens spécialistes des mots sous clé.
Rolland Auda, philosophe hautement fantaisiste, se fiche de toute forme de correction, dit le monde tel qu'il est, foutraque autant que patraque, et la langue telle qu'on la bouscule et la tord. Avec un sens du jeu (sur les références cinématographiques en particulier), une énergie, une jubilation à nuls autres pareils. le résultat est un roman profondément original : l'univers est un rien futuriste, urbain, rugueux, noir mâtiné de SF. Nombre de voix se mêlent, chaque personnage a la sienne, l'auteur allant jusqu'à inventer un sabir, le « ouinche », cocktail, tendance Molotov, de français, d'espagnol, d'anglais, d'occitan, de verlan et d'argot. le texte se regarde autant qu'il se lit (jeux sur la typo, introduction de planches de BD, reproduction de carnets). Bref, c'est neuf, jouissif et violent. Alertez les ados !
Michel Abescat
Telerama n° 3203 - 04 juin 2011"""""
Lien : http://www.telerama.fr/livre..
  J’apprécie          0
  04 août 2012
moncler Clairy De Moncler Longue Doudoune veste Femme Moncler Ski
A la recherche du décodeur...
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer le vocabulaire utilisé : j'ai franchement l'impression que le roman peut me plaire, il me reste un soucis de compréhension ...
Merci au traducteur qui se dévouera...
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Stellabloggeuse   23 octobre 2014
moncler veste Femme Longue Doudoune Moncler Clairy Ski De Moncler
C’est l’amour, drolla, qui m’a chouchouigné d’venir lo… L’amour, y m’a prêté sa bola, et j’y ai baillé mes œillères ! …. Mire, la mer ! Kodak, j’suis po un pilote de cargo, beute si t’étais perdue piou loin que l’horizon, je risquerais mon tafanari au milieu des rascasses, et j’raiderais hasta l’Africa pour manjuquer une drolla pareille !
  J’apprécie          5
Videos de Rolland Auda (2) Voir plus Ajouter une vidéo
Bande-Annonce de L'Équipée Volage
Acheter ce livre sur


Moncler De Doudoune moncler Moncler veste Longue Ski Femme Clairy


Quiz Voir plus

Femme Ski Longue Moncler Doudoune Moncler veste moncler De Clairy Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1490 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polars Créer un quiz sur ce livre

Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. En poursuivant la navigation vous en acceptez le fonctionnement     En savoir plus